Bienvenue au club d'échecs de Gorges-Clisson

Créé en 1981, le cercle d'échecs de Gorges-Clisson est une association loi 1901 qui vise à pratiquer et promouvoir le jeu d'échecs.

Jeunes, moins jeunes, débutants ou confirmés, les joueurs se retrouvent régulièrement au club pour jouer et apprendre. En outre, différentes équipes sont inscrites dans diverses compétitions de tous niveaux. Ce site vous permettra de suivre le club au travers des compétitions et des différentes manifestations qu'il peut organiser.

jeudi 15 janvier 2015

NATIONALE III : Gorges ne laisse pas Betton sa chance !

Rencontre importante en ce jour de 11 janvier avec une victoire 5 - 2 contre l'équipe de Betton.
Bravo à Sébastien, Karim, Philippe et Sonia pour leur volonté de vaincre et grande performance de Nathan.
Fred et Daniel ont eu moins de chance et miracle pour le capitaine de l'équipe qui arrache la nulle contre un jeune joueur imaginatif et au talent très prometteur.

Nous avons fêté la victoire en chantant :

J'étais tranquille j'étais peinard
Je jouais aux échecs
Le type est entré dans le bar
A commandé des cacahuetes
Et y s'est approché de moi
Et y m'a regardé comme ça :

« Tu joue la Ragozine ?
T'arrêtes ta frime !
C'est quoi cet' ouverture pourrave
c'est juste bon pour les gonzesses
Moi, j'préfère la Scandinave
Prépare toi à serrrer les fesses
J'te fais ton roi à la baston »

Moi j'lui dis : « laisse béton »

Y m'a filé une beigne
J'lui ai filé une mandale
Y m'a filé une châtaigne
Mon roi s'est retrouvé à poil

J'étais tranquille j'étais pénard
Assis avec des potes
Le type est entré dans le bar
j'avais la paire de bishop
Pis y m'a tapé sur l'épaule
Puis y m'a r'gardé d'un air drôle :

« Tu veux jouer comme Carlsen ?
Descend d'ta scène !
Moi, j'préfère Bobby Fisher
Avec lui, t'est un vrai killer
Viens faire un tour dans la ruelle
J'mettrais ton roi dans la poubelle
A grands coups de ceinturon »

Moi j'lui dis : « Laisse béton »

Y m'a filé une beigne
J'lui ai filé une patate
Y m'a filé une châtaigne
Mon roi s'est retrouvé Mat

J'étais tranquille j'étais pénard
Je jouais à la pendule
Le type a surgi sur l'boul'vard
Sur sa grosse moto de mon cul.
S'est arrêté l'long du trottoir
Et m'a regardé d'un air nul

« C'est quoi ce blitz de merde ?
Tu vas pleurer ta mère !
Moi, je te prend au bullet
sur tous les sites internet
Viens faire un tour derrière l'église
Histoire que j'te dévalise
ton roi se retrouv'ra en cal'çon »

Moi j'lui dis : »Laisse béton »

Y m'a filé une beigne
J'lui ai filé un marron
Y m'a filé une châtaigne
Mon roi n'avait plus de cal'çon

La morale de cette pauvre histoire
C'est quand t'es tranquille et peinard
Faut pas trop traîner dans les bars
A moins d'être fringuer en costard
A la fin d'une chansonnette,
Si ton roi n'a plus qu'ces chaussettes,
Il faut plutot bien être au chaud
a jouer aux petits chevaux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire